Au nom de la jeunesse
Charles Aznavour

Au nom de la jeunesseAux saisons des beaux joursMes jeunes idées courentEtaler leurs faiblessesAu soleil de l'amourAu nom de la jeunesseAux printemps tourmentésDe mes tendres annéesSe vautre ma paresseDans la fraîche roséeD'un autre idéalismeDans un nouveau décorLe romantisme est mortVive le romantismeQui en renaît plus fortEt porte la tignasseQu'il te plaît à porterCar présent ou passéLe c?ur reste à sa placeMais il bat, syncopéAu nom de la jeunesseAu jardin de ses fleursJe n'ai pas de couleurJe n'ai que ma détresseQue l'on prend pour fureurAu nom de la jeunesseJe cherche à effacerTout un monde empeséPar besoin de tendresseEt par soif d'être aiméEt ce qui me diffèreC'est qu'avec des chansonsJe rythme mes passionsPour faire à ma manièreUne révolutionEt chante mes problèmesEt dors ici ou làLe monde est sous mes pasEt je vis comme j'aimeEt l'amour est sans loiAu nom de la jeunesseAu cri de "Liberté ! "Je me laisse brûlerA la tendre caresseDu feu de l'amitiéAu nom de la jeunesseJe ressemble surtoutA un jeune chien fouQui sans maître et sans laisseVeut vivre comme un loupEn condamnant la guerreJe deviens inquiétantEt surtout déroutantPar mon vocabulaireQu'est celui d'un enfantJe suis fait de souffranceJe veux garder encoreEt toujours en mon corpsLa grâce de l'enfanceJusqu'au jour de ma mortAu nom de la jeunesseAvant que disparaisseDe ma vie l'âge d'or