L'aiguille
Charles Aznavour

Mon enfant, mon air purMon sang, mon espéranceMon ferment, mon futurMa chair, ma survivanceTu ne perpétueras ni mon nom ni ma raceTout ce que j'ai bâti, je l'ai rêvé en vainJe quitterai ce monde sans laisser de traceTes yeux ne s'ouvriront sur aucun lendemainL'aiguille dans ta veine éclatéeTa peau déchiréeL'aiguille dans ton corps mutiléCrucifiéL'aiguille de nos espoirs trahisTe clouant dans la nuitSans vieMon arbre, mon petitQui peut dire à l'avanceOu le bonheur finitQuand le malheur commenceLe drame de la vie sans auteur ni dialogueQui s"écrit à huis clos se joue à notre insuLes plaisirs innocents n'en sont que le prologueLes paradis promis ont l'enfer pour issueL'aiguille dans ta veine éclatéeTa peau déchiréeL'aiguille dans ton corps mutiléCrucifiéL'aiguille de nos espoirs trahisTe clouant dans la nuitSans vieEn regardant fleurirTes printemps pleins de grâceJe n'ai pas sous tes riresÉventé tes angoissesPeut-être pas non plus assez dit que je t'aimeNi suffisamment pris le temps d'être avec toiQue tu as dû souffrir en secret de problèmesA présent c'est mon tour perdu dans mes pourquoiL'aiguille dans ta veine éclatéeTa peau déchiréeL'aiguille dans ton corps mutiléCrucifiéL'aiguille de nos espoirs trahisTe clouant dans la nuitSans vieL'aiguille