Le cabotin
Charles Aznavour

Je suis un cabotin dans toute sa splendeurJe suis né pour jouerDonnez-moi un tréteau minable et sans chaleurJe vais me surpasserJe suis un cabotin dans toute sa splendeurMais j'ai ça dans le sangDonnez-moi quatre planches et quelques spectateursEt j'aurai du talent,Du talentDans une pièce de trois mursA ventre ouvert sur le publicTout comme au bord d'un gouffre obscurAvec mon trac, mes ticsJe viens donner la comédieVibrant d'un feu qui brûle en moiJe parle, je pleure, et je risEt vis mon rôle chaque foiNe me condamnez pas sans comprendre mon c?urJe sui d'une autre raceJe suis un cabotin dans toute sa splendeurLa scène est mon espaceMa vie commence alorsQue je vois le décorQue j'entends les trois coupsEt je suis malgré moipris de peur et de joieQuand le rideau se lèveLà, mon c?ur bat si fortQue je frôle la mortEt que j'en oublie toutMais au moment exactJe fais le premier pasPour entrer dans mon rêveJe suis un cabotin dans toute sa splendeurJ'ai choisi mon destinDonnez-moi dix répliques et quelques projecteursVous verrez mes moyensJe suis un cabotin dans toute sa splendeurEt c'est toute ma vieDonnez-moi un théâtre, un rôle à ma hauteurEt j'aurai du génieDu génieSous un maquillage savantou le visage à découvertEmphatique ou discrètementJe dis la prose ou bien le versAvec tendresse avec fureurSelon la pièce et puis l'emploiJe souffre, je vis ou je meursEt mens jusqu'à ce que j'y croieSoit dit sans vanité je connais ma valeurEt si pour vous peut-êtreJe suis un cabotin dans toute sa splendeurJe reste fier de l'être