Anima mia
Dalida

Anima miaFille au c?ur sauvage nn t'aimait bienOn ne t'a pas toujours compriseAnima miaReviens au villageRien n'a changé de ta maison jusqu'à ton litLes pieds nus comme l'enfant qui vient de loinElle quitte ses vingt ans pour presque rienPareil à ces vieux soleils qui fuit la pluieSon c?ur cherche un asile un paradisTout comme ces mélodies que l'on dit follesAuxquelles ils ne manquent que la paroleComme une ombre elle a survie cet inconnueQu'a-t-elle a perdre un été de plusLe corps lourd d'avoir connu trop de caressesEt dans les yeux la peur des lendemainsElle est de celles qui par manque de tendresseNe hochent plus la tête pour dire nonAnima miaFille au c?ur sauvage on t'aimait bienOn ne t'a pas toujours compriseAnima miaReviens au villageRien n'a changé de ta maison jusqu'à ton litElle sait bien que derrière les volets fermésCeux qui n'ont jamais su comment l'aimerCet homme que tu suis est ta dernière chanceCar après lui, dis adieu à ton enfanceAnima miaFille au c?ur sauvage on t'aimait bienOn ne t'a pas toujours compriseAnima miaReviens au villageRien n'a changé de ta maison jusqu'à ton litAnima miaFille au c?ur sauvage on t'aimait bienOn ne t'a pas toujours compriseAnima miaReviens au villageRien n'a changé de ta maison jusqu'à ton lit.