Bravo
Dalida

Mes cheveux blonds sont blondsDepuis bien trop longtempsEt mon frère est parti là-bas en ItalieBoulevard des CapucinesL'Olympia tombe en ruineL'an 2000 est venu personne ne chante plusIl n'y a plus en radio que des mots et des motsMais il n'y a que moi que ne m'habitue pasBravoDonnez-moi un bravocomme on donne un baiser juste un petit dernierBravoDonnez-moi un bravo comme au temps des rappelsSi quelqu'un se rappelleBravoDonnez-moi un bravo côté c?ur côté courC'est mon seul mot d'amourBravoDonnez-moi un bravo que je puisse partirQue je puisse dormirJe n'ai eu pour histoire que vos yeux dans le noirEt pour tout nid d'amour qu'un rideau de veloursComme des italiens qui parlent avec les mainsVos applaudissements c'était un peu mon sangDes hommes ont essayé eux aussi de m'aimerMais aucun n'est resté c'est vous qui avez gagnéBravoDonnez-moi un bravocomme on donne un baiser juste un petit dernierBravoDonnez-moi un bravo comme au temps des rappelsSi quelqu'un se rappelleBravoDonnez-moi un bravo côté c?ur côté courC'est mon seul mot d'amourBravoDonnez-moi un bravo que je puisse partirQue je puisse dormirMes robes de lumière dorment sous la poussièreMais on fera semblant qu'elles m'aillent comme avantJe vais me maquiller attendez vous verrezque je peux être belle comme au temps de BruxellesNe partez pas encore je vais faire un décorDeux ou trois projecteurs j'entends quelqu'un...Qui pleureBravoDonnez-moi un bravoComme on donne un baiser juste un petit dernierBravoDonnez-moi un bravoComme au temps des rappels si quelqu'un se rappelleBravoDonnez-moi un bravo côté c?ur côté courC'est mon seul mot d'amourBravoDonnez-moi un bravo que je puisse partirque je puisse dormirBravoLa, la la la la la la la la la la la laLa la li la la laBravoLa la la la la la la la la laSi quelqu'un se rappelleBravoPa la la la la laLa la laBravo...