Du moment qu'on s'aime
Dalida

Tu n'a qu'un trésor celui de tes vingts ansTu ne vis que de reve et de l'air du tempsJe mene avec toi une vie de bohémeEt nous n'avons meme pas un souvaillonÇa m'est bien égal du moment qu'on s'aimeQu'on soit obligé de jeuner souventGrace à tes baisers j'oublie le caremeToi tu fais de memeDu moment qu'on s'aimeDans notre sixiéme sous les toits tout la hautNous vivons à l'étroit comme deux moineauxEt l'orsque l'hiver brusquement se déchaineSi le froid nous gène on s'en plaind pas tropÇa nous est égal du moment qu'on s'aimeS'il y a de la glace après les carreauxBlottit dans tes bras, tes bras qui m'enchainesIl fait bon quand memeDu moment qu'on s'aimeAfin de m'épater tu joues les touche à toutMais tu n'es pas fichu d'enfoncer en clouMoi de mon coté comme un rien t'exaspèreDe peur de mal faire je fais rien du toutÇa m'est bien égal si pour mes étrainesTu ne veux jamais m'offrir de bijouxUn bouquet de Viollettes ou de MarjolainesÇa me plait quand memeDu moment qu'on s'aimeNous passons souvent pour de vrai bohèmeQu'importe après tout ce qu'on dit partoutCar la vie pour nous n'est plus un problèmeDu moment qu'on saimeDu moment qu'on saimeDu moment qu'on saimeDu moment qu'on saime