La petite maison bleue
Dalida

La petite maison bleueEst envahie de silenceLa maison de mon enfanceMe fait mal quand je la voisC'est pourtant plus fort que moiJ'y retournerai sans douteJe reprendrai cette routeQui mène à mes souvenirsC'est ici que j'ai grandiQue j'ai découvert la vieCes beaux jours s'enfuient déjàRevibrant toujours en moiLa petite maison bleueA mes yeux reste la mêmeC'est ici que ceux que j'aimeOnt connu des jours heureuxMa jeunesse est restée làAu détour de ce cheminMa jeunesse est restée làQuelque part dans ce jardinLa petite maison bleueEst envahie de tristesseMais elle est pour moi quand mêmeLa maison des jours heureuxLa maison des jours heureuxDes jours heureux