La sainte Totoche
Dalida

Je ne sais pas comme c'est curieuxComment moi j'ai faitPour te plaireJe n'connais rien des bonnes manièresAlors que toiT'es un MonsieurTu m'as toujours intimidéeEt dans ma tête tout se brouilleMes jambes tremblent et je m'embrouilleRien que d'oser te demanderPourquoi ça fait rire tes amisLorsque tu m'appeles TotocheMoi j'aime ce nom qui nous rapprochePuisque c'est toi qui me l'a choisiIl n'est pas dans le calendrierMais tu m'as dit qu'un jour sa fêteOn la ferait en tête-à-têteEt j'attends depuis des annéesMais quand c'est y, mais quand c'est yQu'on fêtera la Sainte TotocheMais quand c'est y, mais quand c'est yQu'on fêtera la Sainte TotochePendant que tu vas travaillerLa nuit avec ta secrétaireMoi je repasse tes affairesEt je fais briller tes souliersLe matin j'passe l'aspirateurJ'invente des plats, je fais des crèmesJe mets le couvert que tu aimesOui mais toiTu déjeunes ailleursLe dimanche et les jours fériésTu cherches au loin la solitudeDisant que cette vieille habitudeEst nécessaire à ta santéMais pour le jour où tu pourrasPenser que je suis ta compagneJ'ai acheté du vrai champagneCelui qu'tu bois toujours sans moiMais quand c'est y, mais quand c'est yQu'on fêtera la Sainte TotocheMais quand c'est y, mais quand c'est yQu'on fêtera la Sainte TotocheLorsque tu seras décidéTu verras je m'ferais belleY a si longtemps tu te rappellesQue tu ne m'as pas regardéJe voudrais tant pour ce beau jourQue toi aussi tu te souviennesEt qu'une fois encore tu reviennesMe parler simplement d'amourMais quand c'est y, mais quand c'est yQu'on fêtera la Sainte TotocheMais quand c'est y, mais quand c'est yQu'on fêteraLa Sainte Totoche