Le petit chemin de pierre
Dalida

Je n'oublierai jamais le gai trajet que faitLe petit chemin de pierresParmi le lierre et les genetsLà tu disais que tu m'aimais que tu m'aimaisM'aimerais la vie entière douce prière que j'écoutaisLa joie chantait dans nos c?urBattant la même mesureNos yeux brillaient d'un éclat plus chaudQue les feux du cielLa terre autour de nous deuxtournait à si folle allureQue notre amour semblait surnaturelMais aujourd'huije prie, je crie, je fuis, je suisSeule avec toute ma peinePauvre rengaine que sont mes nuitsCar j'ai laissé mon c?ur lassé, blessé, briséSur notre chemin de pierresSi solitaire et délaisséCruel mirage que ce cheminTrop beau voyage sans lendemain