Le restaurant Italien
Dalida

Certains soirs de mélancolieQuand le brouillard est sur ParisJe vais retrouver quelque partUne Italie qui fume tardC'est tout en haut de la vieille villeC'est tout en I, c'est tout en huileMoitié donjon, moitié moulinMoitié Venise et moitié rienAu restaurant italienOn se parle avec les mainsOn vient ranimer le feu du ciel napolitainAu restaurant italienLes tragédies de la vieSe transforment en comédieComme à l'opéra et ça n'en finit pasOn y cultive les secretsOn y interdit le silenceOn fait du faux avec du vraiEt l'on y dîne comme on danseLe seigneur des lieux vous reçoitComme au temps de la renaissanceEt quand il fait claquer ses doigtsC'est le spectacle qui commenceAu restaurant italienOn se parle avec les mainsOn vient ranimer le feu du ciel napolitainAu restaurant italienLes tragédies de la vieSe transforment en comédieComme à l'opéra et ça n'en finit pas{Instrumental}On s'y éclaire avec des starsOn entend rire des poètesOn y échange des regards ou l'on se moque des prophètesSoudain arrive un maestroAccompagné de sa DivaA son entrée on crie bravoEt on se lève quand il s'en vaAu restaurant italienOn se parle avec les mainsOn vient ranimer le feu du ciel napolitainAu restaurant italienLes tragédies de la vieSe transforment en comédieComme à l'opéra et ça n'en finit pasAu restaurant ItalienLa, la, la...Au restaurant ItalienLes tragédies de la vieSe transforment en comédieComme à l'opéra et ça n'en finit pas