Un enfant
Dalida

Un enfant aurait peut-êtrePu nous sauver nous permettreDe ne pas déjà connaîtreLe jour de l'adieuUn enfant aurait sans douteEmpêcher cette dérouteEviter que notre routeSe divise en deuxA cette secondeOù nos joies s'effondrentJe crois connaître loin de toi la fin du mondeJe sais bien que désormaisJe ne pourrai oublierUn jour l'enfantQue nous n'aurons jamaisUn enfant aurait peut-êtrePu nous sauver nous permettreDe ne pas déjà connaîtreLe jour de l'adieuDans son tout premier sourireIl aurait su nous traduireQu'avec lui nous allions vivreLes yeux dans les yeuxA cette secondeOù nos joies s'effondrentJe crois connaître loin de toi la fin du mondeJe sais bien que désormaisJe ne pourrai oublierUn jour l'enfantQue nous n'aurons jamaisMalgré notre amour en ruineMon plus cher desir s'obstineCet enfant je l'imagineIl me sourit toujoursIl me sourit toujours