La fille de Jacob
Dumont Charles

Lorsque j'avais seize ansJ'habitais rue Saint-MaurUn triste logementDans un triste décorJ'apprenais le pianoJ'étudiais la musiqueChopin d'après CortotLe c?ur et la techniqueMais quand on a seize ansC'est fou comme on est vieuxOn porte tant d'amourDont personne ne veutJe serais mort d'ennuiS'il n'y avait pas euUne tendre OphélieJuste au coin de ma rue{Refrain:}La fille de JacobAvec ses jolis yeuxAvec ses longues jambesAvec ses beaux cheveuxLa fille de JacobComme elle était jolieComme elle était fragileComme elle était gentilleEt ce qui me troublaitPlus que n'importe quoiLa fille de JacobPortait des bas de soieIls sont loin mes seize ansEt loin la rue Saint-MaurJ'habite maintenantUn tout autre décorJ'ai toujours mon pianoJ'écris de la musiqueJ'ai oublié CortotEt sa belle techniqueEn noir en gris en bleuLa vie m'a bousculéHeureux ou malheureuxJe n'ai pas oubliéCette fille aux yeux d'orQui faisait mon bonheurEn me donnant son corpsEn me donnant son c?ur{au Refrain}