Roulez tambours
Édith Piaf

Allez, roulez, roulez tambours
Pour ceux qui meurent chaque jour
Pour ceux qui pleurent dans les faubourgs
Pour Hiroshima, Pearl Harbor
Allez, roulez, roulez tambours
Ont roulé pour Napoléon
Au son des fifres et des clairons
Ils ont roulé pour tant de guerres
Et roulent sur la terre entière
Ils roulent, roulent nuit et jour
Quand rouleront-ils pour l'amour?
Allez, roulez, roulez tambours?

J'ai vu, j'ai vu tant de misère
Et tant souffrir autour de moi
Que je ne me rappelle guère
Si la douleur était pour moi
J'ai souvent vu pleurer ma mère
Je crois bien que c'était pour moi
J'ai presque vu pleurer mon père
Il ne m'a jamais dit pourquoi?

Allez, roulez, roulez tambours
Pour ceux qui meurent chaque jour
Pour ceux qui pleurent dans les faubourgs
Pour Hiroshima, Pearl Harbor
Allez, roulez, roulez tambours
Ont roulé pour Napoléon
Au son des fifres et des clairons
Ils ont roulé pour tant de guerres
Et roulent sur la terre entière
Ils roulent, roulent nuit et jour
Quand rouleront-ils pour l'amour?
Allez, roulez, roulez tambours?

Entendez sonner les trompettes
Elles partent de Jéricho
Elles résonnent dans ma tête
Pour sangloter dans un écho
Moi je voudrais bien qu'elles chantent
Pour le garçon qui va m'aimer
Pour mes amis dans la tourmente
Et pour ceux qui l'ont mérité...

Allez, roulez, roulez tambours
Pour ceux qui naissent chaque jour
Pour ceux qui rient dans les faubourgs
Pour Hiroshima mon amour?
Allez, roulez, roulez tambours
Vous roulerez sous les chansons
Au rythme des accordéons
Pour l'heure et pour la fin des guerres
Roulerez sur la terre entière
Et moi je jouerai du tambour
Et moi je chanterai l'amour
Et moi je chanterai l'amour
Et moi je chanterai l'amour?