ÉVIDEMMENT
Mireille Mathieu

Évidemment
La fin d'un amour, c'est banal
Évidemment
Souffrir n'est pas original
Évidemment
Le désespoir s'use les dents
Au fil des gens, au fil du temps
Il n'y a que dans les romans
Qu'on meurt vraiment
Les sanglots longs ne durent pas
Morte-saison s'en vient, s'en va
Évidemment

Évidemment
Je vais ranger mes souvenirs
Évidemment
M'inventer de nouveaux désirs
Évidemment
Il faudra bien jouer le jeu
Il faudra bien tricher un peu
Je repeindrai le ciel en bleu
De temps en temps
Je cacherai mes défaillances
Et mes dernières pluies d'enfance
Évidemment

Évidemment
On se rencontrera parfois
Je vois la scène et je te vois
Indifférent
Devant moi le coeur éperdu
Toujours gentil, bien entendu
Évidemment
Tu parleras un peu gêné
Du temps qui court, du temps qu'il fait
Malgré ma peine et mes regrets
Je sourirai
Et de mes jours sans lendemain
Mon amour tu ne sauras rien
Évidemment

Évidemment
Le piano oubliera ton nom
Il y aura bien d'autres chansons
Évidemment
Des mots d'amour et des frissons
Sur fond d'orchestre et d'illusions
Évidemment
Je vais recommencer ma vie
Je vais jouer la comédie
Du grand bonheur
Comme tous ces malchanceux du coeur
Qui font semblant, qui font comme si
Comme si l'amour, comme si l'oubli
Évidemment
J'irai jusqu'au bout du chemin
Chemin de croix de mon chagrin
En répétant qu'avec le temps tout ira bien

Mais plus jamais
Non plus jamais
Je n'aimerai
Évidemment
Évidemment