Ma délivrance
Mireille Mathieu

Soleil de nuit, chaleur de l'hiverEt gardien de mon âmeIl porte en lui le sel de la terreMes rêves de femmeFinie la solitude endormieOù je cachais ma vieAvant de le trouverAvant de tout quitterPour luiIl est mon heure de vivre ma délivranceMon temps qui passeSans jamais voir passer le tempsIl est la fin de chaque souffranceMon c?ur qui casseSans jamais se casser vraimentIl est la porte qui s'ouvreLa chance, ma délivranceMoi qui savais m'endormir sans luiJe ne sais plus le faireJ'ai décidé maintenantJe suis tout ce qu'il préfèreJ'étais libre d'aller devant moiLibre d'aimer cent foisMais des murs m'enfermaientEt j'étais enchaînée à moiJ'attendais sans y croireMa délivranceQuand on vit seuleje me dis qu'on est emprisonnéC'est comme une croix sans croyanceQuand on est seule, toute seule, avec sa libertéOui j'attendais sans croire à la chanceMa délivranceIl est mon heure de vivre ma délivranceMon temps qui passeSans jamais voir passer le tempsIl est la fin de chaque souffranceMon c?ur qui casseSans jamais se casser vraimentIl est mon heure de vivre, ma délivranceMon temps qui passeSans jamais voir passer le tempsIl est la fin de chaque souffranceMon temps qui passeSans jamais voir passer le tempsDe ma délivranceMon temps qui passeSans jamais voir passer le tempsIl est la fin de chaque souffrance......