Monsieur Lilas
Mireille Mathieu

Les arbres de l'hiver
Comme des sorcières
Font craquer leurs doigts
Quand reviendrez-vous Monsieur lilas
Dans leurs manteaux de plumes
Doublants de volume
Les moineaux ont froids
Quand reviendrez-vous Monsieur lilas

Vous qui faites éclater les premiers bourgeons sur les marronniers
Et faites chauffer l'eau pour que les Pierrots puissent se baigner
Vous qui savez si bien chasser de nos coeurs les derniers frimas
Quand reviendrez-vous Monsieur lilas

Quelques passants
Seuls rasent les façades
En pressant le pas
Quand reviendrez-vous Monsieur lilas
Et chez les bouquinistes
Même les touristes
Ne s'arrêtent pas
Quand reviendrez-vous Monsieur lilas

Vous qui nous dessinez des tissus légers et des robes claires
Qui donnez rendez-vous au bord de la Seine à toute la terre
Vous qui savez si bien jeter du ciel bleu par-dessus les toits
Quand reviendrez-vous Monsieur lilas

S'il y a des amoureux
Ils restent chez eux
Car on n'en voit pas
Quand reviendrez-vous Monsieur lilas
On dirait que les murs
Ont pris des figures
De chacun pour soi
Quand reviendrez-vous Monsieur lilas

Vous qui savez si bien réunir les mains accorder les coeurs
Vous qui nous empêcher de perdre l'espoir en des jours meilleurs
Dès qu'un léger parfum dans l'air du matin vous annoncera
Paris tout entier vous saluera
Monsieur lilas