Soeur Des Etoiles
Mireille Mathieu

Drôle de vie drôle d'histoire
Que celle de soeur Marie-Jeanne
Cette petite dame noire
Qui fut trente ans une autre femme
Elle était la plus grande des étoiles
La danseuse aux jambes d'or
Un jour elle a pris le voile
Et fait une croix sur son corps

Elle dansait irréelle
Comme un oiseau de satin
Mais la gloire disait-elle
C'est une lumière qui s'éteint
Elle était bien plus belle qu'une étoile
Seul son miroir se souvient
Cette photo dans un journal
Ça ne lui rappelle rien

L'oubli n'est pas toujours le bout du chemin
La vie s'est aussi savoir vieillir
Côté jardin vieillir côté jardin

Elle était la plus grande des étoiles
La danseuse aux jambes d'or
Depuis qu'elle a pris le voile
Elle a trouvé son décor
Depuis qu'elle a pris le voile
On dit que le cygne est mort

Drôle de vie drôle d'histoire
Que celle de soeur Marie-Jeanne