Sur Les Bords Du Yang Tse Kiang
Mireille Mathieu

En partant de ce grand pays
J'avais dans le coeur un plus
C'était un peu comme si
J'avais vu venus

Sur les bords du Yang Tse Kiang
Comme aux rives de la Seine
Si l'on parle dans une autre langue
On comprend ceux qui vous aime
Tout au bord du fleuve rouge
Comme dans notre Lorraine
On voit des lèvres qui bougent
Mais on les comprend quand même

Quelques heures et en trois coup d'ailes
Soudain c'est le bout du monde
Voici la Chine éternelle
Qui jaillit de l'ombre

Sur les bords du Yang Tse Kiang
Comme aux rives de la Seine
Si l'on parle dans une autre langue
On comprend ceux qui vous aime
Tout au bord du fleuve rouge
Comme dans notre Lorraine
On voit des lèvres qui bougent
Mais on les comprend quand même

Sur les bords du Yang Tse Kiang
Comme aux rives de la Seine
Si l'on parle dans une autre langue
On comprend ceux qui vous aime

Un jour je reviendrai
Bientôt je reviendra
Et ce jour-la je t'emmènerai