Tous Les Violons de Vienne
Mireille Mathieu

Tous les violons de Vienne
Feront longtemps, longtemps pleurer
Tous ceux qui se souviennent
Que c'est ici qu'ils se sont aimés...
Tous les violons de Vienne
Pourraient sans fin vous raconter
Combien elle était jeune et belle
Le jour où il mourut près d'elle
Pour mieux lui demeurer fidèle
Toujours

Moi, je veux aussi
Les yeux fermés
Entre tes bras
Pouvoir rêver
Que tu m'aimeras
Toute la vie
Comme Rodolphe aimait Maria

Tous les violons de Vienne
Feront longtemps, longtemps pleurer
Tous ceux qui se souviennent
Que c'est ici qu'ils se sont aimés...

Et les amants qui viennent
Du monde entier les écouter
Dans le grand parc aux allées blondes
Comprenant qu'ils sont seuls au monde
Voudraient retenir les secondes
De chaque instant du jour...
Quand tombent les feuilles d'automne
Personne à Vienne ne s'étonne
Qu'on puisse un jour vouloir mourir d'amour