Les charognards
Renaud

Il y a beaucoup de mondeDans la rue Pierre CharonIl est 2 heures du mat'Le braquage a foiréJ'ai une balle dans le ventreUne autre dans le poumonJ'ai vécu à SarcellesJ'crève aux Champs ElysésJe vois la France entière du fond de mes ténèbresLes charognards sont là la mort ne vient pas seuleJ'ai la connerie humaine comme oraison funèbreLe regard des curieux comme unique linceul"C'est bien fait pour ta gueuleTu n'es qu'un p'tit salaudOn n'portera pas le deuilC'est bien fait pour ta peau"Le boulanger du coin a quitté ses fourneauxPour s'en venir cracher sur mon corps déjà froidIl dit "J'suis pas raciste mais quand même les bicotsChaque fois qu'y a un sale coups ben y faut qu'y z'ensoient""Moi Monsieur j'vous signale que j'ai faitl'Indo-Chine"Dit un ancien para à quelques arrivistesCes mecs c'est d'la racaille c'est pire que les vietminesFaut les descendre d'abord et discuter ensuite"C'est bien fait pour ta gueuleTu n'es qu'un p'tit salaudOn n'portera pas le deuilC'est bien fait pour ta peau"Les zonards qui sont là vont s'faire lincher sûrementSi y continuent à dire que les flics assassinentQu'on est un être humain même si on est truandEt que ma mise à mort n'a rien de légitime"Et s'ils prenaient ta mère comme otage ou ton frère"Dit un père bérêt basque à un jeune blouson de cuir"Et si c'était ton fils qu'était couché par terreLe nez dans sa misère" répond le jeune pour finir"C'est bien fait pour ta gueuleTu n'es qu'un p'tit salaudOn n'portera pas le deuilC'est bien fait pour ta peau"Et Monsieur blanc cassis continue son délireConvaincu que déjà mon âme est chez le diableQue ma mort fût trop douce que je méritais pireJ'espère bien qu'en Enfer je r'trouverai ces minablesJe n'suis pas un héros j'ai eu c'que j'méritaisJe ne suis pas à plaindre j'ai presque de la chanceQuand je pense à mon pote qui lui n'est que blesséY va finir ses jours à l'ombre d'une potence"C'est bien fait pour sa gueuleCe n'est qu'un p'tit salaudOn n'portera pas le deuilC'est bien fait pour sa peau"Elle n'a pas 17 ans cette fille qui pleureEn pensant qu'à ses pieds il y a un homme mortQu'il soit flic ou truand elle s'en fout sa pudeurComme ses quelques larmes me réchauffent le corpsIl y a beaucoup de mondeDans la rue Pierre CharonIl est 2 heures du mat'Mon sang coule au ruisseauC'est le sang d'un voyou qui révait de millionsJ'ai des millions d'étoiles au fond de mon caveauJ'ai des millions d'étoiles au fond de mon caveau