De plus en plus fragile
Reno Ginette

Quand tu rentrais tard dans la nuitPour me rejoindre dans mon litDe nos faiblesses je ne posais pas de questionJ'avais encore des illusions de la jeunesseMais aujourd'hui j'ai peur de toutD'un accident d'un rendez-vousEt je sursaute au moindre bruit dans l'escalierJe me cache sous l'oreiller ce n'est pas ma fauteDe plus en plus fragileDe plus en plus blesséPour un mot mal habileUn regard oubliéDe plus en plus sensibleÀ ce que tu vas direAvec au bord des cilsUne larme à venirDe plus en plus fragileDe plus en plus sauvageJ'ai le c?ur qui s'exileQuand tu pars en voyageJe hais la solitudeEt le livre que je relisEt la sollicitudeDe tous nos vieux amisComme je n'suis plus très sûre de moiJ'en arrive à douter de toiÀ faire des scènesMais quand tu t'en vas le matinMoitié colère moitié chagrinJ'ai de la peineEt seule toute la journéeJe m'ennuie de ma libertéParce que je t'aimeEntre la confiance et la peurJ'entends à l'ombre du bonheurQue tu reviennesDe plus en plus docileLorsque je suis dans tes brasDe plus en plus fragileDe plus en plus fragileJ'ai besoin de toi