Laisse pas tomber le vieux bluesman
Reno Ginette

Sur une guitare déglinguée il a joué toute sa vieDu blues et boogieDans une boite de Montpellier il à passé toutes ses nuitsMais maintenant c'est bien finiOn lui a dit qu'c'était son dernier soirEt il ne découvre plus du comptoirIl nous parle des États-Unis quand il jouait avec les grandsC'était quelqu'un vraimentC'est un mauvais film pour lui tous les souvenirs qu'il déballeÇa lui fait encore plus malDans 5 minutes il voudra tout casserY aura pas moyen d'l'arrêterLaisse pas tomber le vieux bluesmanIl va filer toute sa paye au barmanIl s'est déjà fait une bouteille de ginIl va finir dans une vitrineLaisse pas tomber le vieux bluesmanTu devrais téléphoner à sa femmeIl raconte sa vie en long et en largeOn n'est pas au bout du voyageY'à des chansons qui reviennent y'à des images de HarlemQu'il voudrait oublierDans le brouillard et le gin les paroles qu'il imagineÇa donne envie d'pleurerIl voit la vie derrière des lunettes noiresDes soleils couleurs désespoirLaisse pas tomber le vieux bluesmanIl va filer toute sa paye au barmanIl s'est déjà fait une bouteille de ginIl va finir dans une vitrineLaisse pas tomber le vieux bluesmanTu devrais téléphoner à sa femmeIl raconte sa vie en long et en largeOn n'est pas au bout du voyageSur une guitare déglinguée il a joué toute sa vieDu blues et boogieDans une boite de Montpellier il à passé toutes ses nuitsMais maintenant c'est bien finiOn lui a dit qu'c'était son dernier soirEt il ne découvre plus du comptoirLaisse pas tomber le vieux bluesmanIl va filer toute sa paye au barmanIl s'est déjà fait une bouteille de ginIl va finir dans une vitrineLaisse pas tomber le vieux bluesmanTu devrais téléphoner à sa femmeIl raconte sa vie en long et en largeOn n'est pas au bout du voyageLaisse pas tomber le vieux bluesmanLaisse pas tomber le vieux bluesman