Seule dans les bars
Reno Ginette

Les femmes qui vont seules dans les barsLes femmes qui n'ont pas d'autre histoireQue d'aller voir de soir en soirSi le pouvoir de leur regardTraverse encore tous les miroirsLes femmes qui vont seules dans les barsLes femmes qui n'ont d'autre victoireQue d'emporter de soir en soirComme un trophée bien dérisoireUn autre corps choisi au hasardElles ont une vie parallèleUne vie où elles se trouvent bellesDans ces miroirs illusoiresLes femmes qui vont seules dans les barsElles ont une vie parallèleParfois je me sens comme ellesCertains soirs j'envie leur vieJe m'en irais moi aussiSeule dans les bars, seule dans les barsSeule dans les bars, seule dans les barsDerrière toutes ces portes noiresJe m'inventerais des nuitsLes femmes qui vont seules dans les barsLes femmes qui n'ont pas d'autre histoireQue d'effacer de leur mémoireCe film cassé qui redémarreDans ces décors de chambre noireLes femmes qui vont seules dans les barsLes femmes qui ont pour seule histoireL'amour blessé qui au départLes a laissées sur le trottoirEt qu'elles cherchent encore de soir en soirElles ont une vie parallèleUne vie où elles se trouvent bellesDans ces miroirs illusoiresLes femmes qui vont seules dans les barsElles ont une vie parallèleParfois je me sens comme ellesCertains soirs j'envie leur vieJe m'en irais moi aussiSeule dans les bars, seule dans les barsSeule dans les bars, seule dans les barsSeule dans les bars, seule dans les barsN'évitez pas mon regard si vous me croisezUn soirSeule dans les bars, seule dans les barsSeule dans les bars, seule dans les barsSeule dans les bars, seule dans les bars{ad lib..}