Le moulin de Guérande
Servat Gilles

Le bourg de Batz debout sur les maraisLe Croisic tout au bout du grand traitSous les veilleurs, les souvenirs m'attendentEt l'enfance en moi comme un matinR:Par-dessus le manteau d'ArlequinOù les ?illets se fendent sous le sol de Saint-GuénoléTournez, tournes les ailes du moulin de GuérandeSur les grains de mes jours envolésSur les grains de mes jours envolésChemin de mer pour talus de rochersEntonnoir de granit écorchéPassaient nos jeux, passaient nos vies gourmandesSur le clair sablier de Port-LinLa mer a fuit l'auge de Saint-GoustanA l'orée des lents oiseaux distantsMon père, penché, ramassait des amandesDes fruits de nacre et des couteaux marinsSur son balcon allumé de bouquetsMa grand-mère qui regarde les quaisEt les marais balançant des guirlandesDe bateaux beaux comme des ravinsDes soirs dorés des vieux cars fabuleuxLe soleil dans le pare-brise bleuCitron brûlant éblouissante offrandeDe l'été déjà sur le déclin