Le présent
Tachan Henri

Hier et demain je m'en fousLe présent seul vaut le coupCe présent que je conjugueSous ta robe comme une fugueCouché entre tes genouxHier je naissais dans un chouDemain j's'rai mort c'est toutTous les gens bien famille patrieLe cheveu court et Dieu merciLe geste large à la grand messeCeux qui dévorent du bicotDe l'étudiant ou du gauchoViennent me parler d'leur droit d'aînesseDe ses oncles de ses grand parentsQui me rabâchent de mon tempsLa jeunesse était plus discrèteEux qui couraient en se cachantChez madame Claude rue des P'tits ChampsJeter leur gourme à la sauvetteHier et demain je m'en fousLe présent seul vaut le coupCe présent que je réciteEn effeuillant ma margueritePendant que hurlent les loupsHier je naissais dans un chouDemain j's'rai mort c'est toutLes bâtisseurs de l'avenirLes prophètes du devenirQui tuent pour nous sur la planèteMe réclament une penséePour un monde bien meilleurEt parole de prince jusqu'à perpetteAh ! vous ne comptez pas sur moiJe ne suivrai pas cette voieVers votre âge d'or d'opéretteVotre futur moi je le voisCriblé de bagnoles et de croixDans le fracas des bombinettesHier et demain je m'en fousLe présent seul vaut le coupCe présent que je murmureSous la pluie de ta chevelureDans le torrent de ton couHier je naissais dans un chouDemain j'serai mort c'est toutA votre course sans merciJ'oppose la force d'inertieJ'hiberne je chante je vagabondeOu bien enroulé dans mon coinBien en boule sur mon coussinJe respire chaque secondeChaque seconde de cette vieJ'y mords comme dans le pain de mieLa tranche de brioche blondeUn peu d'amour un peu d'amisQuatre poèmes trois symphoniesEt moi aussi je r'fais le mondeHier et demain je m'en fousLe présent seul vaut le coupCe présent qu'on nous arracheQu'on nous décapite à la hacheComme les arbres de partoutHier je naissais dans un chouAujourd'hui j'ai peur c'est toutHier je naissais dans un chouAujourd'hui j'ai peur c'est tout